La racialisation de l'économie (suite)

Publié le par hort

  Comment l'Occident maintient le système esclavagiste

 Ce que les occidentaux oublient toujours de mentionner dans leur propagande quand ils parlent de la corruption en Afrique, est que les chefs d’états africains sont comme la reine de l'Angleterre. Ils n'ont absolument aucun pouvoir et sont simplement des potiches à cause d'une autre stratégie que l’occident utilise pour s'agripper au pouvoir, et maintenir le système économique raciste en place. En fait, ayant divisé les différents secteurs de l'économie par race, l'occident a mis un ensemble des règles et règlements pour garantir que les économies africaines restent toujours dans le secteur primaire et ont créé une multitude d'organisations internationales pour mettre en oeuvre leurs stratégies. Ils nous disent jamais que depuis l'indépendance, les dirigeants africains ont été forcés d'accepter (s’ils veuillent ou pas) des conseillers et des consultants occidentaux, et que ce sont vraiment ces gens qui en fait dirige l’Afrique. La réalité, c'est que les dirigeants africains n’ont qu’à suivre les instructions qu’ils reçoivent si non ils sont assassinés et par conséquent beaucoup d'entre eux acquiescent simplement pour rester en vie. Combien de conseillers africains croyez-vous que les pays occidentaux mettre dans des postes stratégiques ou sont autorisés à prendre des décisions vitales pour leur pays? Pourtant, ils ont été affectés dans les principaux postes de décision qui concernent les intérêts stratégiques des peuples africains depuis l'indépendance. Ces conseillers et consultants ont été intentionnellement placés là pour que les dirigeants africains ne prennent aucune décision qui pourrait changer la composition raciale du système économique. Ceci est un article tire d'un revu d'affaires qui décrivent comment les consultants et conseillers se comportent parfois dans les entreprises. Ils sont connus pour «délibérément retarder une partie de la solution à un problème dans le espoir d'être appelé par le client à nouveau." Est-il donc surprenant que les conseillers occidentaux travaillent contre l'intérêt supérieur de l'Afrique? Allez vous prendre les bonnes décisions pour résoudre les problèmes dans une entreprise, si vous saviez que le lendemain vous seriez en chômage? Alors pourquoi devrions-nous être surpris que les mauvaises décisions aient été prises au nom de l'Afrique depuis l'indépendance?

 

Dans son livre Confessions d'un Economic Hit Man (les confessions d’un teuer a gages economique) de John Perkins, dans son travail hautement payé, il décrit comment il a aidé les Etats-Unis a volé des milliers de milliards de dollars des pays non industrialisés partout dans le monde par un simple strategie. De les prêter beaucoup plus d'argent que ce qu'ils pourraient éventuellement rembourser, puis  de s’emparer de leur economie. Laissez-lui expliquer comment ils l'ont fait. 

"En tout cas, nous irons à ce pays du tiers monde et nous organisons un grand emprunt auprès de la communauté internationale de prêt, habituellement sous la Banque mondiale mène ce processus. Donc, disons que nous donnons à ce pays du tiers-monde, un prêt de 1 milliard de dollars. L'une des conditions de ce prêt, c'est que la majorité de celui-ci, soit à peu près 90%, revient aux États-Unis pour l'une de nos grandes sociétés, celles que nous avons tous entendu parler récemment, le Bechtels, le Halliburtons. Et ces sociétés construisent dans ce pays du tiers monde les grandes centrales électriques, autoroutes, ports, parcs industriels ou de grands projets d'infrastructure qui, par principe, servent les très riches dans ces pays. Les pauvres de ces pays et les classes moyennes souffrent, ils ne bénéficient pas de ces prêts, ils ne bénéficient pas de projets. En fait, souvent les services sociaux doivent être sévèrement restreints afin de rembourser la dette. Maintenant, ce qui se passe aussi, c'est que ce pays du tiers-monde est alors frappée avec une énorme dette qu'il ne peut pas rembourser. Par exemple, aujourd'hui, La dette extérieure de l'Équateur, a cause du tueur à gages,  est à peu près égal à 50% de son budget national. Il ne peut pas rembourser cette dette, comme c'est le cas dans tant de pays du tiers monde. Donc, maintenant nous revenons à ces pays et dire: regardez, vous avez emprunté tout cet argent de nous, et vous nous devez cet argent, vous ne pouvez pas rembourser vos dettes, vous devez vendre à nos compagnies pétrolières votre pétrole à bas prix. Et dans le cas de beaucoup de ces pays, l'Équateur est un bon exemple ici, cela signifie la destruction de leurs forêts ombrophiles et la destruction de leurs cultures autochtones. C'est ce que nous faisons aujourd'hui dans le monde, et nous avons toujours fait. Elle a commencé juste après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il s'est développé au fil du temps jusqu'à aujourd'hui où il a vraiment atteint des proportions gigantesque où l'on contrôle la plupart des ressources du monde. "

Maintenant que vous comprenez la raison pour la dette et les programmes d'ajustement structurel en Afrique,  êtes-vous toujours surpris que le FMI et la Banque mondiale sont incapables de trouver une solution viable pour les Africains?

 

Selon John Perkins, lorsque les dirigeants des pays en voie de développement gagnent une élection, il leur rend visite, il leur felicite et il leur dit ceux que veut l’occident. Il leur donne deux choix. Il leur montré une balle qu’il tient dans sa poche gauche  (le bâton) ou une liasse d'argent, dans sa poche droite (La carotte) De nombreux dirigeants africains se retrouvent donc pris dans le piège de l'Occident. Après avoir signé un pacte avec le diable, ils ne peuvent plus revenir en arrière. Ceux qui osent changer d'avis fini comme Manuel Noriega ou Saddam Hussein et selon John Perkins, voila ce qui  arrive a ce qui refusent de conformer aux exigences de l'Occident. "Jaime Roldós, président de l'Equateur, et Omar Torrijos, président du Panama meurent carbonisé dans des accidents d’avions. Leur mort ne sont pas accidentel. Ils ont été assassinés parce qu'ils se sont opposés à cette fraternité de l'entreprise, du gouvernement, de chefs de banque dont le but est de construire un empire mondial. Nous les tueurs à gages économiques n’ont pas pu convaincre Roldós et Torrijos, par conséquent l'autre type de tueur à gage, "la chacals" de la CIA (les assassins), qui sont toujours derrière nous, sont intervenu ".

 

Ce qu’il veut dire ici, c'est qu’il y a deux groupes qui font le sale boulot. D’abord, Les 'tueurs à gages économiques' comme John Perkins qui essaient de convaincre nos dirigeants et nos présidents d'accepter les propositions que l'Occident leur offrent (la carotte), et s'ils refusent 'les chacals' les assassinent.(Le bâton) Maintenant, vous savez dans quelles circonstances Lumumba, Sankara et tous les autres dirigeants africains courageux ont été assassinés.

 

Récemment, une nouvelle type de dirigeants comme Mugabe, Chavez, Laurent Gbabgo refusent d'obéir aux règles, mais l'Occident ne sait pas exactement comment les traiter, car de nombreuses personnes dans ces pays commencent à comprendre la stratégie 'Occidental et par conséquent soutiennent leur dirigeants. L’occident craint que s’ils les élimine, cela  peut provoquer des violences tels qu’il perdra la totalité de leur emprise sur les ressources de l'Afrique., Alors ils essaient par tout les moyens de les discréditer et de les calomnies afin que leur peuple les haïr et ainsi leur extermination sera plus facile pour l'Occident. C’etait la stratégie qu'ils utilisaient dans le passé. Cependant, aujourd'hui, elle a un effet opposé. La population locale aiment leurs dirigeants encore plus et deviennent très hostiles à l'Occident. Voila la raison que Chavez a appelée Bush le diable au siège de l’ONU. Les américains l’ont donné déjà deux choix, le bâton ou la carotte et Chavez les ont fait savoir qu’il a fait son choix. Chavez mène une très bonne stratégie puisqu’il a déjà averti le monde que s’il meurt demain, c’est les américains qui sont responsables. Voilà donc, ce que les dirigeants africains ont eu à faire face depuis l'indépendance, mais bien sûr, personne n'a jamais prit la peine d'informer la communauté africaine de cela. Ils les ont simplement dit que s’ils enlevent leurs dirigeants corrompus du pouvoir, les problèmes de l'Afrique et dans les ghettos seront résolus du jour au lendemain, et dans notre ignorance nous avons simplement accepté cette explication, sans plus.

 

Je pense que la controverse en France à l'heure actuelle au tour de la visite de M. Kaddafi illustre combien il est facile pour notre peuple de se prendre dans le piège de l'Occident. Les occidentaux qui nous privent de tout savent que notre peuple a faim. Ils sont affamés physiquement, mais ils sont avides de reconnaissance, de statut social, de réussir ou meme de changer la société. Par conséquent, beaucoup d'entre eux sautent sur l'occasion quand ils sont promus à des postes élevés parce qu'ils croient sincèrement qu'ils puissent enfin réaliser leur objectif, mais comme Rama Yada, le nouveau Ministre français des droits de l'homme se découvrent, les valeurs morales et les droits humaines ne sont louables tant qu'elles n'empiètent pas sur les profits dans la société occidentale. C'est la raison pour laquelle elle a été brusquement retiré du voyage en Chine parce que la France n'était pas intéressé à parler des droits de l'homme et perdre des millions d’euros des contrats avec les Chinois, et ses critiques virulentes à l’égard de M. Kadhafi n'auront absolument aucun effet sur M. Sarkozy, parce qu'il veut que les entreprises françaises obtiennent des contrats lucratifs avec la Libye. M. Sarkozy, a été très clair il y a quelque temps. Il a déjà dit que s’il faut choisir entre les droits de l'homme et obtenir des emplois et des contrats pour les français, il va toujours choisir le deuxième. Elle, comme beaucoup de dirigeants et leaders noirs avant elle, ne comprennent toujours pas qu'ils doivent payer un prix pour leur "succès" dans ce système racialement divisé. Trop tard, ils se rendent compte qu’ils sont piégés dans un système où ils doivent souvent prendre des décisions qui vont à l'encontre de leurs propres valeurs et croyances.

 
Quelques solutions pour les Africains

Comment les Africains peuvent-ils mettre fin à un système économique qui les a ont empêché de créer de la richesse depuis  500 ans ? Les Africains doivent d'abord être conscients qu'ils vivent toujours sous le même système économique racialement divisé que leurs ancêtres et que c'est le racisme et, non pas le statut social,  pourquoi certains pays et gens sont plus riches que d'autres. Malheureusement, beaucoup de nos gens ne sont pas même conscients de ce fait, voila donc le rôle de ce blog, puisque rien ne peux changer sans être bien informer. Aujourd'hui la Chine et l'Inde menacent l'hégémonie de l'Occident. C'est arrivé parce qu'ils ont compris comment le systeme économique fonctionne et il ne sont plus satisfait de simplement transformer les matières premiers en marchandises finies (le secteur secondaire) qu'ils ont été alloués par l'Occident. Ils veulent maintenant le contrôle du secteur tertiaire, le plus lucratif, que les blancs avaient réservé exclusivement pour eux. Pourtant,  c’était parce que les Asiatiques avaient des bonnes informations qu'ils ont pu planifier ensuite et exécuter leur stratégie. Ils ont intentionnellement visé les industries Occidentales de haute technologie pour dominer le secteur tertiaire et aujourd'hui ils ont arrivé à leur but. Partager le secteur tertiaire avec les Asiatiques n'est pas du tout ce que les occidentaux ont eu en tête quand ils ont crée leur système économique racialement segmenté, mais voila ceux que l’accès au renseignements adéquat peut faire. Il peut déclencher des changements et quand notre  communauté aura des informations justes, ils feront aussi les changements nécessaires dans le système actuel. C’est l’ignorance du peuple africain qui a fait perdurer le système capitaliste si longtemps.

 
En fait, la racine du conflit actuel entre la Chine et l'Occident est justement due à la division raciale du travail dans le monde économique. Comme je l'ai déjà dit l'Occident a partiellement transféré le secteur secondaire aux Asiatiques après la colonisation. Avec l'invention de l'Internet et les nouvelles technologies ils avaient espéré transférer l'ensemble du secteur secondaire à l'Asie et se concentrer entièrement sur le secteur tertiaire, et donc il y aurait une démarcation nette entre chaque race et chaque secteur dans le système économique. Mais leur plan s'est retourné contre eux, tout d'abord, les Asiatiques ne se contentent plus seulement du secteur secondaire. Ils veulent une plus grande part du gâteau et ils ciblent le secteur tertiaire. Deuxièmement, le nombre d'emplois que l'Occident avait espéré créer avec les nouvelles technologies dans leur secteur ne s’est pas concrétisé. En conséquence, tant l'Occident que les Asiatiques s’empiètent sur le secteur de l’autre, toutefois, contrairement à l'Afrique, qui, comme on l'a vu au dessus ne peut pas concurrencé quand l'Occident empiète sur le secteur primaire, les Asiatiques sont tout à fait capables non seulement de la concurrencé dans le secteur secondaire, mais peut rivaliser et même les surpasser dans leur propre secteur, le secteur tertiaire, et ce qui, évidemment, crée un conflit. Donc, c'est la raison pour les campagnes de propagande de nourriture entachée, des jouets dangereux, etc.  que l’occident a lancées contre la Chine. Quand vous comprenez que la Chine domine 94% du marché mondial du jouet, un marché très lucratif, alors vous pouvez comprendre pourquoi l'occident aimerait le récupérer pour leurs propres fabricants de jouets. Beaucoup de gens ne comprennent pas que la cause sous-jacente est le repositionnement de ces deux groupes dans la hiérarchie économique raciale qui les force à lutter pour les parts de marché. Voila la raison pour laquelle Lakshmi Mittal, magnat indien a été accueilli avec de l'hostilié quand il voulait reprendre Arcelor, une entreprise sidérurgique française, en 2006. Les Européens étaient tellement furieux que Jacques Chirac, l'ancien président, ont cherché à empêcher l’accord et Michel Rocard, un politicien socialiste, a écrit un cinglant article intitulé "L'Europe doit dire non." François Pinault le seul partisan français de Mittal avait ceci à dire à quand Mittal a finalement réussi a acheter Arcelor. "Je n'ai pas aimé l'accueil que Mittal a reçu en France, ni le caractère xénophobe, raciste même de certains commentaires à propos de" l'indien." Bien entendu, la plupart des gens n'ont pas compris les enjeux sous-jacents ici car ils sont totalement inconscients de la composition raciale de notre système économique.

 

Deuxièmement, l'Afrique doit comprendre que sa plus grande richesse est son peuple, ses ressources humaines. De nouveau la propagande a fait croire aux Africains que des investisseurs étrangers sont absolument essentiels pour leur économie et que l'Afrique ne peut pas survivre sans eux. Voila le type de propagande qu’ils bombardent les Africains avec tout le temps. "Tandis que l'Afrique n'est pas très importante pour l'économie mondiale, l'économie mondiale est très importante pour Afrique, comme illustré par des flux commerciaux et la politique commerciale. " C’est une déclaration totalement fausse. L'Afrique a une population de 600 millions de personnes et un avantage absolu dans les ressources dont le monde entier ont  besoin donc, l'Afrique n'ont pas besoin du reste du monde, mais le reste du monde ne peut pas faire sans l’ Afrique. C'est pourquoi toutes les races sur la planète sont en Afrique aujourd'hui. C’est uniquement les africains qui ne savent pas ce fait. Plus vite ils comprennent cela, plus vite ils peuvent s'arrêter à se concentrer sur les étrangers et commencer à se concentrer sur eux-mêmes. Pour commencer, ils doivent produire des biens dont leur population a besoin et de réduire les importations. Cela contribuera grandement à réduire la famine en Afrique. Comme la plupart des produits manufacturés de l'Occident sont pleins de produits chimiques, afin d'encourager les Africains à changer leur comportement, l'accent devrait être mis sur le caractère malsain pour la santé des marchandises importées et les avantages organiques des produits locaux. Cela permettrait également d’accroître les échanges commerciaux entre les différents pays africains, car ils exporteront leurs produits locaux entre eux.

 

Des raisons de santé doivent également être soulevées dans les efforts visant à réduire l'utilisation croissante de pesticides dans l'agriculture et aussi de détruire la fausse idée que les aliments génétiquement modifiés permettrait de réduire la faim sur le continent. La seule chose qui réduira la faim en Afrique est de mettre fin au système esclavagiste dont ils continuent d’y vivre aujourd'hui. Aussi, en habillant avec de vêtements fabrique en Afrique, ils donneraient une formidable croissance à leur industrie locale de textile et leurs fermiers de coton et en même temps réduira l'énorme industrie des vêtements d’occasion importé de l’occident, qui ne fait que pomper de l’argent directement dans l’économie occidental. En fait, il est temps pour l'Afrique de cesser d'être le dépotoir de l'Occident et de mettre fin à l'importation de leurs voitures, des chaussures, des vêtements d'occasion, etc., puisque les Africains sont totalement capables de produire ces produits eux-mêmes et, en outre, ont les ressources pour le faire. Les Africains doivent développer un goût pour leurs propres produits, s’ils veulent créer des emplois pour leur peuple et améliorer leur niveau de vie. Ils doivent commencer à rejeter tout ce qui vient de l'extérieur de l'Afrique. S'ils veulent quelque chose, ils doivent produire eux-mêmes. Ils doivent imiter Gandhi, qui a mis un terme à la domination britannique en Inde, en encourageant son peuple de cesser de porter des vêtements importés de l'Angleterre et de commencer à porter les leurs, et c'est ce que les Africains doivent faire pour mettre une terme définitif aux 500 ans du système économique esclavagiste divisé par race. Les Africains doivent suivre les conseils de l'économiste ivoirien Nicolas Agbohou, qui a expliqué dans son livre, Le franc CFA et l’Euro contre l’Afrique dans un langage simple pourquoi les Africains doivent créer leur propre monnaie. Les Africains de la diaspora, doivent accroître leurs liens commerciaux avec le continent par la création de plus de partenariats dans la mère patrie, mais ils doivent être particulièrement prudent que la société avec qu'ils font des affaires en Afrique appartient véritablement aux africains, et non pas un entreprise de ‘façade’ africaine. Ces derniers sont très répandues en Afrique afin d’empêcher la richesse de tomber entre les mains des africains.

   

Troisièmement, tout doit être fait pour réduire les conflits fratricides en Afrique. On doit faire comprendre aux Africains que toutes les guerres sont désastreuses pour tous les africains. Les guerres en Afrique sont une autre stratégie que les Occidentaux  utilisent pour gagner des milliards et des milliards dollars/euros pour les entreprises Occidentales. L'idée est d’encourager les Africains à s’entretuer  pour que l’occident puisse vendre plus d'armes, (aux deux camps), pour  faire de plus grands bénéfices et de créer plus d'emplois pour leurs populations. Alors, quand le conflit se termine, c'est des entreprises Occidentales qui sont appelé d'habitude pour reconstruire les routes, les ponts, les écoles, les hôpitaux, etcetera, que les Africains ont détruit dans leur folie et de nouveau, l'occident finit par faire d'énormes bénéfices encore pour leur entreprises et leurs peuples à notre frais. Ainsi quel que soit le résultat des guerres en Afrique, ce n’est que les occidentaux qui gagnent. Les guerres en Afrique signifient la richesse pour l'Occident, tandis que la paix en Afrique  signifie la richesse pour les Africains. "Réduire des importations occidentales et réduire des conflits" doit être le slogan et le but de tous les africains. L'argent que l'Afrique dépense sur son budget militaire devrait être réexpédié à l'éducation et aux budgets de santé pour améliorer les vies des Africains.

 

De même, les Africains doivent faire tout pour supprimer toutes les bases militaires étrangères du continent.  Africom, le nouveau commandement américain en Afrique, devrait être rejeté par tous les pays africains. En fait, c’est un signe très inquiétant parce que 500 ans plus tôt alors que l'Europe envisageait d'envahir l'Afrique et asservir son peuple, ils ont commencé à construire des forts militaires tout au long de la côte africaine. Avant que M. Blair a quitté ses fonctions, il a déclaré que "l'état de l'Afrique est une cicatrice dans le monde". Cette déclaration ne doit pas être pris au premier degré, d'autant plus que l'Afrique aujourd'hui se trouve dans la même situation que antan. C'est-à-dire insuffisamment préparée militairement pour repousser ses ennemis et incapable de défendre sa terre et son peuple. Africom aurait dû provoquer immédiatement un tollé de tous les coins de l'Afrique, parce que ce sont les mêmes personnes qui ont eu l'audace de venir dans notre patrie, de nous attaquer et nous asservir et qui continuent à nous abuser et voler nos richesses encore aujourd'hui. Mais, cela est encore un autre exemple flagrant de l’incapacité de notre peuple à discerner ce qui est ou n'est pas essentiel en ce qui concerne les intérêts du peuple africain. Il semble que nous n'avons rien appris de notre passé amer , pourtant nous savons que l'histoire a une manière étrange de se répéter.

 

Les Africains doivent développer leur propre système de défense sans l'achat d'armes en provenance de l'Occident, afin de conserver leur force militaire secrète. C'était l’erreur de Saddam Hussein. Les occidentaux savaient exactement la porté de ses avions et ses missiles pendant la guerre de Kuwait parce que c’etait les entreprises occidentales qui lui ont fourni tout son matériel militaire. Nous avons les ressources pour développer un système de défense et des connaissances ancestrales qui devraient être utilisés à cette fin. De toutes les races de la planète, les Africains sont les plus justifiées à développer un solide système de défense car nous subissons aujourd'hui les conséquences de cet oubli, mais une fois de plus, nous avons été négligents à cet égard et ont laissé les enfants Africains exposés pour être encore asservir à l'avenir par d’autres races.

 

L'Afrique doit aller dans le même sens que les présidents de la Bolivie et de Venezuela qui ont pris des mesures pour contrôler leurs ressources pour la population autochtone. C'est la raison pour laquelle l'Occident déteste Chavez, mais les Africains finiront par faire de même. Il n'est plus acceptable d'entendre les gouvernements africains disent qu'ils ne savent pas combien d'argent des compagnies pétrolières occidentales sortent de leur pays chaque année. Le temps est venu de mettre un terme à ce genre de laxisme dans la mère patrie. Des peuples africains sont en parties responsables des crimes horribles qui ont eu lieu sur cette planète, car c’est nos ressources qui ont été utilisées pour créer les armes les plus meurtrières (atomiques et nucléaires) sur la planète aujourd'hui. Des ressources stratégiques dans les mains de ceux qui "donnent la vie" et ceux qui "détruire la vie", ne produisent pas les mêmes résultats, et c'est la raison pour laquelle les Africains doivent commencer par réduire l’accès à nos richesses minières par des étrangers et, éventuellement, les arrêter complètement.

 

Les gouvernements africains et ceux qui ont des richesses devraient faire beaucoup plus pour soutenir les entrepreneurs locaux, des chercheurs, des inventeurs, etc., de stopper la fuite des cerveaux du continent. Aussi, nos jeunes doivent être encouragés à maîtriser les nouvelles technologies afin qu'elles puissent être utilisées au profit des populations africaines. Tous les pays africains doivent accroître leurs demandes de réparation de l'occident pour la destruction, le génocide, l'enlèvement et l'esclavage des Africains et pour les milliards et des milliards d’argent, d’emplois et d’entreprises que le système économique racialement segmenté a privé l'Afrique pendant des siècles. L'idée que l'Afrique a une dette envers l'Occident est criminelle. C'est l'Occident qui a une dette envers l’Afrique car c’est elle qui a mené une attaque non provoquée et a commis le crime le plus horrible contre l'Afrique et son peuple et non pas le contraire et ils continuent à le faire aujourd'hui par le biais de leur système économique raciste. Les Africains doivent réintroduire les rites d'initiation chez les jeunes pour leur apprendre les valeurs africains, plutôt que ceux des occidentales; c'est-à-dire de vivre en harmonie avec les autres Africains, à respecter l'environnement et les femmes, d'accorder une grande importance à l'individu plutôt qu’àa ses biens matériels et surtout, de défendre l'Afrique jusqu'à la mort de ses ennemis. Parce que l'initiation était un élément important de la société africaine, la pauvreté, la famine, les guerres perpétuelles, la prostitution, des prisons, le racisme et la plupart des autres maux qui affligent notre peuple aujourd'hui n’existait pas en Afrique avant l'arrivée des envahisseurs étrangers. Ce qui est frappant dans les différentes sociétés africaines est l’ordre et  l'harmonie qui régnaient à cause de ces rituels. Le chaos et la confusion sur la planète aujourd'hui, c'est parce qu'il n'y a plus de rituels pour guider les jeunes dans la bonne voie.

 

Les Africains doivent commencer à attaquer la hiérarchie raciale dans le système économique aussi férocement qu’ils ont attaqué le racisme dans la hiérarchie sociale. Si l'on peut détruire le racisme, le seul problème sur cette planète, nous résoudrons tout les grands problèmes de société tels que le logement, l'éducation, la santé, l'emploi, etc. dans un coup. Les Africains doivent refuser d'être membres d'organisations internationales telles que l'OMC (Organisation mondiale du commerce), car nous savons qu'ils ont été inventés pour maintenir les déséquilibres raciaux dans le système économique. Si les Africains lors du sommet récent au Lisbonne, étaient conscients  que le système est toujours organise par race, ils négocieront autrement lors des conférences internationales. Au lieu de toujours demander à l'Occident à réduire leurs dettes ou de subventions à leurs agriculteurs, ou de leur donner quelque privilège spécial, ils attaqueraient la hiérarchie raciale dans le système économique et mettrait le dos de l'Occident contre le mur en les forçant à prouver qu'ils veulent vraiment " donner des pouvoir aux Africains." Cela donnerait toutes les raisons aux africains de reprendre le contrôle de leurs ressources minérales, de développer leur propre marché domestique et d'introduire leur propre monnaie commune. Ils  doivent rejeter à l'unanimité l’idée suicidaire selon laquelle un marché libre et ouvert apportera richesse à la population africaine, car elle n'a jamais été pratiquée, nulle part sur la planète avant. Tous les autres continent ont protégé leurs industries locales et ont seulement ouvert leur marché  aux étrangers quand ils ont considèré qu'ils étaient suffisamment solides pour faire de la concurrence, Pourtant, ils demandent aux Africains à faire exactement le contraire, quand ils savent parfaitement bien que l'Afrique est enfermé dans le secteur de l'économie sans croissance et ne peut rivaliser avec les entreprises étrangères. C'est pourquoi nous devons commencer sérieusement à contester les règles du commerce international qui maintient l'Afrique enfermés dans la pauvreté.

 

Enfin, l'Afrique doit commencer à revenir peu à peu au système économique que nos ancêtres utilisaient où chaque emploi etait égaux en valeur et nul n'a souffert de faim pour qu'une minorité vit bien. L'homme qui a balayé les rues dans la société traditionnelle africaine etait tout aussi important que le roi, le médecin ou l'enseignant. Même des servantes dans la société traditionnelle africaine avaient le droit de voter et pouvaient s'asseoir à la même table que leur maître, quelque chose totalement inconnus dans le monde traditionnel arabes ou occidental. Voila comment nos ancêtres se comportaient et c’est l’exemple que les Africains doivent suivre à nouveau au fur et au mèsure qu' ils rompent avec le système immoral de l’occidental.

 

La Racialisation du marché intérieur

 

Si vous pensez que la division du travail par race opère seulement à l'échelle internationale hélas, ça existe également au plan national et on peut trouver sa réplique exacte dans toutes les villes du monde. Prenons les États-Unis par exemple, le pays le plus avancé technologiquement sur la planète. Les gens qui vivent dans les ghettos, principalement des personnes d'ascendance africaine, représentent le secteur primaire de l'économie. Comme "travailleurs de la terre" Ils font tous les taches subalternes et éreintants nécessaires dans la société  dans la construction, ou comme des domestiques, les gardes de sécurité, etc. Et comme en Afrique, la criminalité et la pauvreté endémique sont le résultat. Toutefois, bien que les Africains blâment leurs dirigeants politiques pour leur sort, ce sont les parents et les jeunes hommes noirs qui sont tenues pour responsables des problèmes dans les ghettos en Amérique. Le vrai coupable, c'est-à-dire un système économique ségrégé racialement qui exclut le ghetto de la création de la richesse n'est même pas vaguement suggéré. Pire, cette segmentation a conduit à la dislocation de la famille africain américain puisque les hommes noirs ont été intentionnellement retirés de la population active et mis en prison et remplacé par les femmes noires. En conséquence, de nombreux ménages africains américains sont devenus des ménages dirigés par des femmes seules. Selon le Pr. Claude Anderson, la promotion de la femme noire est tout simplement une stratégie pour faire en sorte que la richesse aux États-Unis reste aux mains de la population blanche parce que pour vraiment sortir la plupart des familles africains américaines de la pauvreté, il faut des ménages avec deux salaires et non pas un seul salaire. Les Asiatiques comme la "race des travailleurs" sont impliqués dans la distribution textile, des restaurants, des boutiques et des personnes d'ascendance européenne, "la race des dirigeants et des soldats," sont impliqués dans les banques, les assurances, les médias, etc.  J'espère que les Africains Américains comprennent mieux maintenant la raison pour laquelle les Coréens contrôlent l'industrie autour des soins des cheveux noirs dans les ghettos américaines et les raisons pour lesquelles leur gouvernement préfère faire venir des immigrants asiatiques plutôt que d'investir à améliorer leur vie, bien qu'ils étaient là aussi longtemps et même plus longtemps que les gens d'origine européenne. Ce sont les mêmes raisons pour lesquelles d'autres pays industrialisés continuent à encourager la pauvreté en leur sein.

 

La révolte récente à Villiers le Bel, une banlieue parisienne, après une collision entre un véhicule de police et un adolescent Africain et un adolescent marocain sur un cyclomoteur, ne peut être compris que si l'on comprend comment la division raciale du travail dans le système économique fonctionne et cette violence urbaine se poursuivra jusqu'à ce que nous commencerons à attaquer ses causes profondes. L'élite dirigeante a déjà donné sa réponse à la population de Villiers le Bel. La police a dit que ceux qui sont impliqués dans la révolte (pour la plupart des adolescents  de 15-17 ans) sont tout simplement des criminels, en d'autres termes, ils n'ont pas l'intention de changer leur système socioéconomique raciste. Ils parlent déjà de la mise en place de plus de centres sportifs pour les plus jeunes dans les villes pour les empêcher de tomber dans la vie criminelle. Ceci est une réponse classique chaque fois que le ghetto révolte. Avez vous déjà demandé pourquoi ils sont toujours plus intéressés a construit des centres sportives dans les ghettos, plutôt que de créer des entreprises? Ils ne veulent pas que la richesse tombe entre les mains de "travailleurs de la terre".

 

Une autre stratégie qu’ils utilisent c’est de promouvoir des gens de notre communauté à de hautes positions, comme Rama Yada ou Condoleeza Rice pour apaiser le peuple qui travaille dans le secteur primaire, qui sont exclus de la société, en les donnant la fausse illusion qu’eux aussi a une chance de sortir du ghetto et de réussir. Personne ne s'est donné la peine de leur dire que dans le système capitaliste les travailleurs du secteur primaire doivent rester toujours pauvre, de manière à être facilement accessibles pour exécuter toutes les tâches nécessaires à la société, et à enrichir ceux qui sont au sommet. De ce fait, la majorité d'entre eux ne pourra jamais atteindre leurs objectifs. Cet incident confirme pourquoi il est si important pour notre peuple surtout les jeunes dans les ghettos du monde entier, de comprendre le contenu de cet article, parce que, comme dans les relations conjugaux de violence, ce n'est pas le mari, l'agresseur, qui va changer, c’est l'épouse, la victime abusé qui doit commencer ce processus. Par conséquent, c'est uniquement les peuples africains qui peuvent changer leur situation, car l'Occident ne le fera jamais.

   

Derniers pensées

 

Jusqu'à 711 AD quand les Arabes enfin conquis l'Egypte et la destruction de la civilisation africaine a commencé, c’etait les africains qui influençaient le monde. En fait, il y avait un dicton dans le monde antique que "tout qui est nouveau sort de l'Afrique." Depuis que nous avons perdu notre position de leader, le monde a régressé dans tous les domaines. La violence prédomine aujourd'hui parce que la "race des soldats et des dirigeants" dirige et la profession d'un soldat par sa nature même est violente. Nous avons vu comment les trois secteurs de l'économie ont été intentionnellement divisés par race pendant les 500 dernières années et les changements qui s'opèrent aujourd'hui que les Asiatiques, responsables du secteur secondaire, tentent de se repositionner sur la hiérarchie économique. Personnellement, je ne souhaite pas voir ni la Chine ni l'Inde devenir des superpuissances, en particulier les Indiens, parce que c'est l'Inde qui nous a donné les aberrations socio-économiques actuels que les Africains sont en train de lutter contre aujourd'hui. C'est l'Inde, par l'intermédiaire de son système de caste et de sa religion, l'hindouisme, qui a donné au monde la première, le racisme avec son concept de "peuple intouchable", la misogynie, la gain pour la richesse matérielle, la nature schizophrénie et sadique de l'agresseur, etcetera, que les Européens ont utilisés au maximum  pour atteindre leurs objectifs. En fait, aujourd'hui, en Inde, les Dalits continuent d'être traitées comme des esclaves et l'infanticide des filles a provoqué un déséquilibre dans le ratio entre garçons et filles. Si nous voulons vraiment comprendre la société occidentale, il faut d'abord étudier l'histoire de l'Inde parce que c’était le modèle que l'Europe a utilisé pour créer le leur. Les Européens ont simplement affiné ce que leurs ancêtres Ayrans avaient commencé en Inde. En étudiant l'histoire indienne le peuple africain ne serait pas tellement épris de l'idée de l'Inde comme la prochaine superpuissance. Comme je ne suis pas un masochiste qui raffole des punitions, je ne suis ni pour "la planète Indien" (le nom d'un livre sur la montée en puissance de Inde) ni "la planète Chinoise" comme modèle pour le peuple africain, car malheureusement, comme les tendances en Inde et en Chine nous montrent déjà, les nouveaux modèles n’est que plus de la même recette, c'est-à-dire plus d'exploitation, de l'inégalité, du consumérisme, du racisme, de la misogynie, de la destruction de l'environnement et plus de violence et du chaos sur la planète.

 

Comme j’ai déjà fait remarquer, rien ne peut se produire dans les secteurs secondaire et tertiaire de l'économie sans le secteur primaire et, à cet égard, l'Afrique dispose d'un avantage absolu car elle seule, a les ressources naturelles qui font tourner les roues du système économique raciste. Donc l'Afrique, si elle le désire, peut dominer les trois secteurs de l'économie mondiale tout seule. C'est la principale crainte du monde occidental et c’est la raison pour laquelle l'Afrique a été volontairement limitée au secteur primaire pendant les 500 dernières années. Ma question à la communauté mondiale africaine est la suivante, "Est-ce que le peuple africain allaient continuer à s'asseoir tranquillement et de permettre leur peuple et  leurs ressources  continuent d'être contrôler par d’autres groupes qui affament et abusent notre peuple, et de se contenter de recevoir de poussière d’argent d’eux, alors qu'elles font des milliards de dollars / euros de nos ressources, ou est ce qu’ils vont se réveiller et reprendre leur position de leader qu’ils avait autrefois?  N'est-il pas temps pour les Africains de dire à l’occident qu’ils n’ont pas besoin des solutions de pays du G8, ni des concerts fictives de leurs artistes, ni aucune aide de leur fausses organisations humanitaires? Ne devrait t il pas faire comprendre à l’occident que leur jeu de 500 ans est terminé et que nous, comme les Asiatiques, ne sont plus disposés à jouer par les mêmes règles? En fait, l'Afrique n'a pas besoin de l'aide de quelque pays que ce soit sur la planète, car elle est le grenier du monde. Les peuples africains veulent être 'laisser seul à décider par eux-mêmes comment utiliser leurs propres ressources et à étre payé correctement par les pays qui souhaitent les acheter, au même titre que tous les autres groupes de la planète". C'est le plus beau cadeau que l'Occident peut offrir le peuple africain et devrait être le credo des peuples africains partout dans le monde.

 

Comme j'ai essayé de montrer dans cette session, les problèmes de la pauvreté, de sous-développement, de guerre, de criminalité et les autres aberrations que nous voyons en Afrique et dans les communautés africaines dans le monde ne sont pas liés à la négligence des parents, des dirigeants corrompus, ou parce que le peuple africain qui n’a pas de flair en affaires, ou à tous les autres raisons bizarres qui sont avancées pour expliquer pourquoi les Africains sont toujours en bas de la société, à la fois économiquement et socialement. Le problème est que l'Afrique tragiquement a rencontré un peuple violent, paresseux et médiocre qui ne peut pas rivaliser avec elle sur un pied d'égalité. Pour éviter que la concurrence entre les deux groupes ne se produisent donc, ils ont inventé un système économique racialement segmenté, et fixé des règles injustes qui les donnent toujours une longueur d'avance sur le peuple africain. C'est la raison pour laquelle ils ont pris les secteurs de l'économie pour eux-mêmes (secondaires et tertiaires) qui produisent de la richesse et donner à l'Afrique le secteur qui ne crée pas de la richesse (secteur primaire)  Le résultat est que les Africains souffrent toujours d’un désavantage économique et social. En conséquence, tout autour de la planète tous les peuples africains vivent dans une pauvreté extrême, ce qui crée toutes sortes de comportements dysfonctionnels dans notre communauté. Mais c'est la seule manière que l’occident peut être sûr que leur pire cauchemar ne devienne réalité. Ce qui est ironique est que les enfants qui se comportent comme l’occident à l'école sont appelés tricheurs et sont souvent punis.
 
L'Occident a seulement réussi à maintenir son système économique raciste pendant si longtemps à cause de notre ignorance dans ce domaine. Durant l'esclavage, le secteur économique a été interdit aux Africains, car il concerne l'argent et les esclaves n'étaient pas autorisés à accumuler des richesses. Quand ils se sont rendu compte que les machines allait remplacer l’homme, conscients de notre ignorance dans ce domaine, pour éviter que la concurrence entre les deux races n'a jamais eu lieu après l'esclavage, et ainsi mettre fin au système capitaliste, l'Occident a simplement changé le nom Il l’a appelle l’industrialisation, mais ils n'ont jamais modifié leur système économique raciste. Il maintient ces disparités raciales jusqu'à aujourd'hui, et c'est le système dans laquelle nous nous continuons à vivre et à travailler, mais la plupart des gens sont totalement ignorant de cela. Malheureusement, nos ancêtres, dans leur euphorie d'être enfin libre a lutté uniquement sur les inégalités sociales dans la société, cependant, en laissant le racisme dans le système économique intacte, l'Occident a toujours été en mesure de maintenir les injustices sociales que nos ancêtres ont tellement voulu détruire . Par exemple, après le peuple africain avait lutté pendant des siècles pour détruire l'esclavage, l'Occident l’est mute en apartheid et la ségrégation. Donc, notre peuple a été une fois de plus forcé de lutté contre ces deux fléaux et lorsque ils avaient prit fin nous avons pensé que c’etait fini. Mais aujourd'hui, ils ont revenu à nouveau en forme de ghettos. C’est comme une hydre. Dès que vous détruisez une branche, un autre pousse ailleurs. Par conséquent, notre peuple sont frustrés car, en dépit de tous leurs efforts, ils voient peu de changement dans notre communauté et ne comprennent pas pourquoi. Le peuple africain n'a pas été en mesure de changer leur situation déshérité ou de faire beaucoup de progrès, car c’est en changent la situation économique que on change le statut social, et non pas l'inverse. Donc, si nous ne détruisons pas les disparités économiques en premier lieu, il sera impossible de détruire les inégalités sociales. C'est là ou réside la racine du problème dans la communauté noire.

 

Créer intentionnellement l'injustice est la seule façon de veiller à ce que l'Afrique et l'Occident n’atteignent jamais l'égalité sociale ou économique, parce que si jamais cette situation se produit, les Africains, comme les créateurs de vie de la planète vont d'abord, facilement les dépasser et leur ego fragile ne peut pas accepter cela et d'autre part, vont détruire le système capitaliste qui permet à l'occident de jouir d'un niveau de vie élevé au détriment de l'Afrique. Le système capitaliste fonctionne comme ces jeux pyramidaux illicites que les gens en Amérique du Nord aiment jouer tant. Ce sont les gens qui entrent constamment au bas de la pyramide, qui permet à ceux en haut de faire beaucoup d'argent, et ces jeux crashent souvent lorsque il n y a plus assez de personnes nouveaux en bas, parce que le système fonctionne parce qu'elle se nourrit de ceux qui sont en bas du pyramide. Notre système économique fonctionne exactement de la même manière. Les personnes au sommet ne sont riches que parce qu'ils exploitent ceux à la base et c'est donc pourquoi ils ont toujours besoin d'un grand nombre de pauvres dans la société. L'inégalité et l'injustice sont donc parties intégrante du système capitaliste et c'est la raison pour laquelle la pauvreté et le sous-développement doivent exister, parce que si vous les supprimer, le système ne peut plus fonctionner.

   

C'est la principale raison pour laquelle il est si difficile pour  l'Occident à abandonner le système capitaliste et pourquoi ils persistent à ramener le même systeme sous des formes différentes tout le temps. Il est très important que le peuple africain comprenne cela car si l'on veut détruire ce système à jamais, nous ne devons pas laisser rien à hasard comme nos ancêtres ont fait à la fin de l'esclavage. Nous devons faire comme les Européens lorsqu'ils ont conquis le monde. Ils ont d'abord attaqué militairement, puis spirituellement, économiquement et culturellement, en le même temps. Nous devons faire exactement la même chose mais dans l'ordre inverse puisque nous sommes militairement faibles. Nous devons d'abord attaquer les systèmes économiques, éducatifs, socials et religieux simultanément. Nous ne devons pas laisser aucun homme noir, ni femme ou enfant au poigné de la religion ou nous ne parviendrons pas à détruire ce système raciste comme nos ancêtres n'ont reussi a faire après esclavage. C'est la raison pour laquelle nous devons cibler intentionnellement les enfants africains avant que l'église les enseigne que l’abus dirigés contre eux est un comportement normal, et avant que le système éducatif détruit leur estime et leur confiance en soi. Nous ne devons pas permettre à l'eglise d'enseigner aux enfants africains "à tourner l'autre joue", car ce comportement n'est rien d'autre que la violence d’une brute contre quelqu'un qui est plus faible que lui. Cette idée a été stratégiquement placée dans la bible pour préparer nos enfants à accepter la violence et l’abus dirigée contre eux tout au long de leur vie. Nous devons donc leur apprendre à ne pas tolérer la violence dirigée contre eux en toute circonstance. Nous devons également parler à nos enfants de l'esclavage est la fin de la civilisation africaine, mais il est aussi notre devoir de leur enseigner le début de leur civilization car ils n’apprendront pas cela dans le système éducatif. Cela va énormément renforcer leur estime de soi et, par conséquent les rendent moins tolérant à la violence à leur égard et à leur peuple. C'est ainsi que les associations qui travaillent avec les victimes d'abus les incitent à quitter leurs agresseurs. Ils leur faire comprendre que la violence à leur encontre est un acte criminel et en même temps essaient de renforcer leur faible estime de soi. En agissant de la sorte, ils finissent par encourager les femmes battues et ceux qui sont exploités de finalement abandonner leurs agresseurs, et c'est ça que notre communauté doit  également faire. Tandis qu’on attaque simultanément ces domaines, l'Afrique devrait mettre en place un système de défense solide qui elle n'aura pas à utiliser, car une meilleure connaissance parmi notre peuple va les emmener automatiquement à adopter des comportements et des stratégies qui vont saboter le système capitaliste, et ainsi le rend totalement inefficace. C'est la raison pour lequel j'ai dis au dessus que nous devons devenir aussi méticuleux et approfondi comme le profileur, parce que c’est seulement quand nous y faisons que nous mettrons une terme au racisme, au capitalisme et au suprématie blanche sur cette planète une fois pour tout.

 

Conclusion

Modifier radicalement le système économique raciste est la seule solution viable pour atténuer la pauvreté chronique et le sous-développement en Afrique et partout dans le monde ou se trouvent le peuple africain, toutefois, tant que notre peuple continuera de rester myope, l'Occident fera aucun changement à son système raciste économique. En fait, l’occident est tout à fait content à nous entendre accuser nos dirigeants, le sida, les conflits ethniques, la surpopulation, la corruption, nos jeunes, les uns les autres etc., pour notre sort, alors qu'elle reste les bras croisés à nous voir souffrir et mourir lentement. Ce blog existe pour enlever les oeillères aux yeux de notre peuple, parce que le plus vite nous comprenons ce que sont les véritables enjeux de la planète, plus vite nous pouvons identifier correctement ceux qui sont d'une importance capitale pour notre communauté, et donc vaut la peine de dépenser notre temps et notre énergie, et de ne pas continuer à nous enliser avec les distractions et les futilités. M. Watson et  la campagne de Barak Obama vient à l'esprit. À mon avis, la vraie question aujourd'hui, ce n'est pas à propos de la montée de l'Asie. La véritable question est la montée de l'Afrique. Où est-ce que les Africains entendent se positionner? Sont-ils content de rester où ils sont, ou vont-ils tenter  de faire les changements radicales nécessaires sur cette planète? Seuls les Africains peuvent décider. Aujourd'hui, la balle est dans notre camp. Malheureusement, de nombreuses personnes d'ascendance africaine n'ont pas encore compris cela, cependant notre  ennemi l’a déjà comprit et se prépare déjà avec Africom.

 

Le psychiatre Dr Cress Wesling dans son livre The Isis Papers (les clefs aux couleurs) stipule: "Si vous ne comprenez pas la suprématie blanche, ce que c’est et comment il fonctionne, tout ne sera que vous confondre. ". Elle a mis le doigt dessus.
 
"Le mensonge galope, pour une centaine d'années, mais la vérité  la rattrape en un seul jour". Proverbe haïtien
 
Connecté vous le mois prochain, quand nous allons jeter un oeil sur les organisations internationales

 

Un appel aux Traducteurs et correcteurs pour la version française de cet article. Veuillez envoyer un message à notre blog si vous pouvez nous aider. Il vous suffit de cliquer sur "contact" au bas de la première page.
 
Cet article est dédié à la mémoire du professeur Walter Rodney, auteur de Comment l'Europe a sous développé l’Afrique, qui a été la première à m'aider à comprendre les stratégies que l'Occident a utilisé et continue d'utiliser pour appauvrir et sous développer l’Afrique, et à l'historien Africain né en  Guadeloupe, Jean Philippe Omotunde Verité et Mensonges  pour la citation d’Ernest Renan qui a finalement enlevé le voile de mes yeux, pour révéler ce qui etait en face de moi tout le temps: à savoir la segmentation des différents secteurs de la economie par race. Sans cette citation, j’aurais continuer de croire aujourd'hui, comme la plupart des gens, que les dirigeants africains sont les principaux obstacles au progrès en Afrique et que le système économique est simplement une concurrence entre différents pays, plutôt qu'entre différentes races. 

 

Pour visualiser la vidéo sur le sida sur notre site. http://horte.over-blog.fr/article-10996805.html

ou visitez notre page de liens et cliquez sur le site approprié. (En anglais seulement)
 
  Pour lire l’entretien avec John Perkins sur notre site: http://horte.over-blog.fr/article-14453215.html et voir le video en anglais  http://horte.over-blog.fr/article-17608419.html


  Cet article peut être publié sur les blogs et les sites Web à travers le monde, sans la permission de l'auteur et devraient être traduits dans les langues africaines et lus à haute voix dans des lieux où notre peuple ne peut pas lire et écrire.
 
  N'hésitez pas à me faire parvenir les articles que vous souhaitez voir publiés sur ce blog.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article