Règlement du compte entre gangs présentés comme une agression antisémite

Publié le par hort

 

Si le gouvernement veut vraiment combattre le racisme en France, il faut commencer par le media qui est le premier coupable dans la matière. Pourquoi les attaques racistes contre les noirs et les arabes se passent toujours sous silence dans le media tandis que celles contre les juifs son médiatisées?  De plus, vouloir présenter toutes les agressions contre les juifs comme des actes antisémites n’est qu'une démonstration du racisme. Hort

 

Règlement du compte entre gangs présentés comme une agression antisémite par le media

Lundi, 23 Juin 2008

 

.

Ses cinq agresseurs présumés ont été déférés devant un juge. Les enquêteurs étudient toutes les pistes, notamment celle d'un règlement de compte entre bandes du quartier.

 

La victime de l'agression qui a eu lieu samedi soir dans le XIXe arrondissement de Paris «est sortie du coma » lundi et « va mieux », selon l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Rudy, l'adolescent juif passé à tabac, avait été placé dans un coma artificiel à son arrivée à l'hôpital Cochin. Dimanche, l'AP-HP avait évoqué un « pronostic réservé ». Lundi, il semble s'améliorer nettement, même si l'on ignore s'il conservera des séquelles de l'agression.

 

Dans le même temps, l'enquête se poursuit pour éclaircir les circonstances de ce passage à tabac. Les cinq mineurs placés en garde à vue après l'agression ont été déférés lundi soir au parquet de Paris en vue de l'ouverture d'une information judiciaire mardi matin sous les chefs de violences volontaires en réunion, aggravées par le caractère antisémite, et non assistance à personne en péril. 

Les enquêteurs de la Deuxième division de police judiciaire (DPJ), chargés de l'affaire, étudient toutes les pistes. La police affiche désormais une certaine prudence face à la thèse d'une agression purement antisémite. Un thèse qui avait provoqué l'indignation dimanche jusqu'au plus haut sommet de l'Etat. Le nouveau Grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a lui jugé lundi «probable» mais «pas certain» que l'agression ait une connotation antisémite.

La police s'intéresse donc également à la piste du règlement de compte entre bandes sur fond de
tensions communautaires dans ce quartier. Comme l'annonçait Le Figaro, le jeune Rudy a bien été interpellé le 9 décembre 2007 et placé en garde à vue pour «coups et blessures volontaires avec arme par destination ». Lui et ses camarades avaient été trouvés porteurs de poings américains et «autres projectiles de défense». Les enquêteurs ont également appris qu'une autre bagarre entre jeunes avait eu lieu le même jour vers 16h30, quatre heures avant l'agression de Rudy. Les policiers travaillent également sur la piste d'une autre altercation, après l'agression de ce jeune homme.

 

 

A l'appui de cette version: le témoignage d'un patron de bar lundi soir au micro de RTL. «Aux alentours de 18H00-18H30, il y a un groupe de jeune juifs qui sont arrivés, ils étaient approximativement une vingtaine qui se sont dirigés vers le square au niveau de la rue Petit et qui sont allés directement agresser des jeunes et puis après, il s'en est suivi une altercation assez violente» a déclaré l'homme, qui n'a pas donné son nom mais qui affirme avoir été témoin direct de la scène. «Il y a eu des jets d'objets, moi, j'étais là en train de baisser mes rideaux métalliques de peur que ma vitrine soit endommagée, ils se sont tous sauvés, à priori ils auraient laissé un de leur amis à terre», a ajouté l'homme. Selon les premiers témoignages, l'agression a eu lieu vers 20H00.

 

Les Renseignements généraux (RG) ont fait état dans des notes et rapports, de «plusieurs tensions et vifs incidents à caractère communautaire», depuis 2006, notamment dans le quartier des Buttes-Chaumont, dans le nord-est de Paris, où le jeune homme a été tabassé.


Source: le figaro


alain.coutte@yahoo.fr

La France est-elle antisémite ? La réponse est bien évidemment NON !

Pourquoi ?
1- Les chiffres
Les chiffres parlent d'eux-même. La population française de confession judaïque représente environ 1% de la France. Combien y a-t-il d'agressions en France ? Le ministère de l'Intérieur qui n'est pas fier de ses résultats, ne les divulguent plus ! Mais on sait que 3,8 millions de Français ont subi des agressions physiques ou verbales. Donc, ramené à la communauté juive, cela représenterait environ 38.000 personnes de confession juive agressées. Y en a-t-il eu autant ? Sûrement pas !

Pourquoi ?
2- La réalité
Aujourd'hui, nos enfants vivent en parfaite harmonie avec des Africains, des Juifs, des Maghrébins, des Asiatiques,..., car ils ont compris que nous descendions tous du même arbre des Homo Sapiens Sapiens, et que la différence ne se faisait pas au niveau de la pigmentation de la peau.

Pourquoi ?
3- Au quotidien
Pourquoi quand nos 'vieux' se font agresser, aucun média n'en parle ? Pourquoi quand nos enfants se font tabasser à l'école, personne ne dit rien ? Pourquoi une femme meurt tous les trois jours de violence conjugale, sans que personne ne s'inquiète ?  Pourquoi l'affaire de discrimination raciale ci-dessous passe dans l'indifférence générale http://fr.news.yahoo.com/afp/20080623/tfr-proces-discrimination-racisme-idf-8896b6f.html
Pourquoi lors de l'affaire de Ilan Halimi qui fit tant de bruit en février 2006, simultanément un cadre de Peugeot de Sochaux subissait le même sort, ainsi qu'un commerçant arménien de Marseille, et un arabe dans la banlieue de Lyon, sans que les médias s'en émeuvent ?

Pourquoi ?
4- Un membre d'une bande de nervis ? On le sait déjà que les hordes de nervis de la LDJ et du Bêtar sillonnent les rues des principales villes de France pour 'casser' du 'Nègre' et du 'Beur'. J'avais demandé au Président de la République, en son temps - Sarko était alors ministre de l'Intérieur -, ainsi que d'autres organisations, le démantèlement de TOUTES les organisations extrémistes de gauche ou de droite, dont la LDJ et le Bêtar. EN VAIN ! On apprend d'après l'AFP :
http://fr.news.yahoo.com/afp/20080623/tfr-agression-enquete-antisemitisme-prev-f56f567.html 'Le patron d'un bar-tabac situé à quelques mètres du lieu de l'agression, a évoqué lundi au micro de RTL un 'règlement de comptes entre petites bandes' plutôt qu'une agression antisémite. 'Aux alentours de 18H00-18H30, il y a un groupe de jeune juifs qui sont arrivés, ils étaient approximativement une vingtaine qui se sont dirigés vers le square au niveau de la rue Petit et qui sont allés directement agresser des jeunes et puis après, il s'en est suivi une altercation assez violente' a déclaré l'homme, qui n'a pas donné son nom mais qui affirme avoir été témoin direct de la scène.' Toujours selon l'AFP : 'Deux rixes ont précédé samedi après-midi l'agression de jeune Rudy qui a été blessé lors d'affrontements entre deux bandes dans le XIXe arrondissement de Paris, a-t-on appris de source proche du dossier.

Selon la source, un premier jeune juif a été agressé par une bande 'de jeunes noirs', dont le nombre n'a pas été précisé, vers 16H30 rue Laumière (XIXe), la victime se faisant arracher sa chaîne de cou avec sa croix de David dans la bagarre.  Une demie-heure plus tard, vers 17H00, une rixe oppose un groupe de jeunes juifs à une 'bande de jeunes afro-maghrébins' non loin de là dans le secteur du parc des Buttes Chaumont (XIXe), affrontements au cours desquels un jeune juif sera blessé au bras par un coup de machette.  Deux heures plus tard un groupe de jeunes juifs, 'assez nombreux' selon la source, affronte de nouveau un 'groupe afro-maghrébin'. C'est au cours de cette bagarre que Rudy 17 ans, qui n'aurait pas participé à la précédente rixe des Buttes-Chaumont, était laissé au sol grièvement blessé.' Et l'AFP confirme encore :'Le patron du bar-tabac du Rhin, dans le XIXe arrondissement de Paris, situé à quelques mètres du lieu où un jeune juif a été agressé samedi, a affirmé mardi avoir vu 'une bande de jeunes juifs, dissimulant des objets' se diriger vers le square Petit où une bagarre a éclaté.  'Il était 18H00 ou 18H30, je fumais une cigarette dehors, j'ai vu passer une vingtaine de jeunes juifs très excités, ils disaient +on va les taper, on va les niquer+ ils sont allés vers le square et la bagarre a commencé', a rapporté à l'AFP M. Mourad Arifa, la trentaine, qui ignorait alors les personnes visées par ces jeunes.  'Ca a été très rapide, ça duré 5 à 10 minutes, il y a eu des jets d'objets, j'ai baissé mes rideaux métalliques pour pas que ma vitrine soit endommagée', ajoute-t-il.

 

Un client du bar, Daniel Chevallier, qui habite au 4e étage d'un immeuble surplombant le square où l'agression s'est produite, raconte la suite: 'J'ai entendu des cris, je me suis mis à la fenêtre et j'ai vu des gens éparpillés dans le square qui se battaient, ça courrait partout, au début il y a plus de juifs que de noirs, puis d'autre noirs sont arrivés et le rapport de force s'est inversé, et les juifs sont partis, abandonnant un de leurs copains'.  'Le seul qui est resté est un jeune juif tombé entre deux voitures, il a été frappé, un type lui a sauté à deux pieds dessus. Avec mon voisin à la fenêtre, on a crié plusieurs fois aux agresseurs d'arrêter, on a appelé les pompiers et les flics, les pompiers sont arrivés 10 minutes après, les flics 40 minutes après', ajoute ce colosse tatoué. Il précise que certains juifs portaient des kippas, d'autres non, que d'autres avaient des casques: 'ils sont peut-être venus en scooter, on n'en sait rien'. Pour Mourad Arifa 'c'est un règlement de compte entre petites bandes qui trafique du haschisch: je le sais', dit-il, 'parce que je vends du papier à rouler les cigarettes aux membres des deux communautés, mais ils n'achètent jamais de tabac'.'


Alors pourquoi ??
Autant de questions qui n'ont pas de réponses, ou plutôt je laisse le soin aux lecteurs de répondre eux-mêmes - sous peine de me faire, encore une fois, taxé d'antisémitisme, ce qui me fera à peine hausser les épaules... La réponse ne se trouve-t-elle pas en se posant la question cruciale ci-dessous : 'Qui contrôle les médias ?' Et si je devais faire un peu de provoc, ne serais-je pas en droit de me demander s'il existe une SPJ, au même titre qu'une SPA (Société de Protection des Animaux)??!!

Pourquoi y-a-t-il des 'beaufs' qui s'empressent d'acheter les journaux dès qu'il y a une agression dont parlent les médias ?

Non, la France n'est pas antisémite, mais ce qu'il y de certains, c'est que :
1- D'une part, les médias (à la solde qui ? That's a good question...), dont les 'journaleux' n'arrivent pas à la cheville des romanciers tels que Sir Arthur Conan Doyle (Sherlock Holmes) trouvent les réponses avant même de savoir 'à qui profite le crime'...
2- Les Français sont des voyeurs émotifs qui n'ont pas un grain de lucidité pour faire la part des choses, et qui chaque fois s'émeuvent dès que les médias titillent leurs petits cerveaux ramollis !


D'autres articles à lire.

L'affaire Rudy, une nouvelle arnaque à l'antisémitisme

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkEuFAAVuFCIhqrZaT.shtml

Publié dans world

Commenter cet article