Somalie et la relation abusive entre les africains et les européens

Publié le par hort

Cet article est dédié au grand historien africain, le professeur John Henrik Clarke, qui a dit que le peuple africain avait arrivé à un carrefour. Aujourd'hui, ils sont arrivés à un autre.

 

Somalie et la relation abusive entre les africains et les européens 
  par Hort,
Avril 2009

C’est vrai ce qu'ils disent. « Si vous regardez la télévision, vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe dans le monde ». La situation en Somalie le confirme. Selon les grands médias occidentaux, les chefs de guerre dans la Corne de l'Afrique se sont transformés en une mafia, et utilisent la piraterie comme un moyen de s’enrichir. Toutefois, lorsque les populations locales prennent des armes et commencent à attaquer les gros navires, nous savons que le problème est beaucoup plus complexe que cela. Malcolm X disait « quand les blancs éternuent, ce sont les Noirs qui attrapent le rhume, » et il a eu raison parce que les racines des problèmes en Afrique se trouvent toujours en Europe. Par conséquent, si vous voulez savoir ce qui se passe en Somalie, ou n’importe ou en Afrique d’ailleurs, vous devez d'abord voir ce qui se passe dans l’Europe. C'est que cet article entend faire. Mais cela ne suffit pas. Pour mieux cerner le problème, il faut également regarder profondément la relation que l'Afrique et l'Europe ont entretenue depuis 500 ans, c’est  également le but de cet article.

 

Deux événements survenus récemment en Europe ont eu un impact en Afrique. La première est la fin de la guerre froide. Avec la fin du communisme, les guerres en Afrique ont diminué, et certains ont même pris fin. Toutefois, moins de conflits en Afrique a réactivé la phobie chez les occidentaux d’un Afrique surpeuplé que les guerres constantes avaient faite recoulé. Dr Cress Wesling  dans son livre ‘the keys to the couleurs (les clés aux couleurs)  a analysé cette peur innée chez les blancs d'être génétiquement anéanti par les noirs, a cause de nos gènes dominantes et leurs gènes récessifs. (Se referer à son livre pour en savoir plus, malheureusement en anglais uniquement) La fin du communisme a également ravivé la crainte des Asiatiques (le péril jaune), parce que la réémergence de la chine sur la scène internationale est perçu comme une menace à l'hégémonie occidentale. Deuxièmement, les Européens font de plus en plus attention à leur santé en raison des taux élevés de cancer et de crises alimentaires récurrentes. En conséquence, leurs habitudes alimentaires et leurs comportements ont changé et ils demandent de moins en moins des produits remplient de pesticides et de plus en plus de produits biologiques. Ces changements ont forcé les gouvernements européens à adopter des mesures pour d'une part, contrôler la croissance des populations africains, d'autre part, sauver leur industrie manufacturés avec des produits chimiques, bien que leurs peuples en mangent moins, car elle représente des milliards de dollars et de l'emploi, et enfin, exclure la Chine autant que possible du marché africain. Toutefois, ces mesures, tout bon pour l'Europe, ont été catastrophique pour l’Afrique.

 

Le plan européen est très simple. Étant donné que les Européens veulent plus d'aliments naturels, les habitudes alimentaires de l'Afrique doivent être modifiées pour tenir compte de ces changements. Les Africains doivent manger les aliments remplient des pesticides que les Européens ne veulent plus. Ainsi, les pays européens donnent des subventions à leurs agriculteurs afin de les encourager à produire plus de nourriture que leurs populations ont besoin et puis déversent leurs surplus en Afrique. Cela détruit l'économie locale, puisque les Africains abandonnent leurs produits naturels pour acheter des produits importés, remplient des pesticides, disponibles à un prix beaucoup moins cher. A cause de cette politique, aujourd'hui l'Afrique, le continent le plus riche du monde, qui peut produire la nourriture toute l'année pour nourrir la planète entière, se trouve dans la situation absurde de produire absolument rien. Ce n'est pas a cause du fait que les Africains ne sont pas aussi entreprenants que d'autres groupes, comme beaucoup de gens croient naïvement, c'est à cause de cette politique, qui  existe, vous n’allez pas le croire, depuis l'esclavage, où l'Europe produit tout est exporte son surplus vers Afrique. Les aliments importés ajoutent des nouveaux problèmes à l'Afrique également. Récemment, j'ai vu un programme où les Européens ont inondé les marchés ghanéens et togolais de poulets congelés produits en Europe. Comme la plupart des Africains n'ont pas de réfrigérateurs, car traditionnellement ils mangent des aliments frais, beaucoup meurent d'intoxication alimentaire due à un manque de stockage adapté.

 

En outre, l'Afrique n'a pas de choix en la matière. Elle doit importer des produits manufacturés de l'Europe afin d'obtenir de l'aide du FMI et de la Banque mondiale qui, bien entendu, sont tous deux contrôlés par l'Europe. Chaque gouvernement africain qui refuse d'importer de légumes, de la viande congelée, des vêtements, du lait, etc., de l’Europe ne reçoit aucune aide financière. C'est aussi simple que cela. En détruisant l'économie locale en Afrique, l’Europe atteint trois objectifs. Tout d'abord, elle peut conserver son industrie manufacturière, bien que son peuple mange moins de produits chimiques aujourd'hui qu'ils ne l'ont fait dans le passé. Deuxièmement, elle peut empêcher les Asiatiques de dominer le marché africain, en gardant l’Afrique lier à l’occident a travers sa dette et  troisièmement, elle peut totalement contrôler la croissance de la population de l'Afrique, car elle peut contrôler leur taux de naissance aussi que leur mortalité, simplement en diminuant ou en augmentant la quantité de nourriture sur leur marché local. Donc, même si les peuples africains ont  été émancipés, et l'Afrique décolonisée et même devenu indépendant, la dure réalité est que l'Europe continue de contrôler leur destin. L’ironie c’est que c’est l’Europe qui décide encore aujourd’hui ce que les peuples africains vont manger, porter ou faire, et plus effrayante, c’est toujours elle qui décide si l’Afrique peut augmenter ou diminuer sa population. Comme ils disent, « la main qui vous nourrit, vous contrôle aussi «  Rien n'a changé depuis l'esclavage, sauf les chaînes qui ont disparu. Le système esclavagiste demeure intact à ce jour. (J'ai déjà écrit un article en profondeur sur ce sujet que vous pouvez lire ici http://horte.over-blog.fr/article-30888451.html). Les récentes émeutes alimentaires en Afrique, en Haïti et dans d'autres parties du monde a montré combien de pouvoir est encore concentré dans les mains des peuples européens qui, par la simple augmentation ou diminution de la quantité de nourriture sur le marché mondial ont un pouvoir absolu sur le droit de vivre ou de mourir, de millions d'êtres humains sur la planète. Comme ils disent dans le livre qu’ils ont inventé ", ils sont Dieu".

 

Cela nous amène à la Somalie parce que ce qui se passe là bas, est directement lié à cette politique. Comme je l'ai déjà dit, l'Europe modifie les habitudes africaines où cela est nécessaire afin de satisfaire ses propres besoins. En conséquence, ils ont anéanti l'industrie locale de la pêche en Somalie. La pêche industrielle a diminué de poissons dans les eaux européennes, de sorte que l'Union européenne a été forcée d'introduire des quotas dans le secteur de la pêche, afin de régénérer son stock. Voila la raison pour la colère actuelle chez les pécheurs en France qui protestent pour augmenter leurs quotas. En conséquence, les pêcheurs européens doivent aller plus loin pour chercher des poissons. Aussi, les Européens  mangent plus de poisson que dans le passé pour des raisons de santé. Comme il n'existe pas de véritables États souverains en Afrique et le continent n'a pas de puissance militaire pour se défendre, en raison de décisions prises par l'Europe, les pêcheurs européens font  ce qu'ils veulent dans les eaux africaines. Les pêcheurs africains ne peuvent pas rivaliser avec les pêcheurs européens qui ont l'habitude de pêcher 24  heures sur 24, avec des grands chalutiers qui ont des filets qui capturent plus de poisson et qui laissent presque rien pour la population locale. La pêche illégale est également un problème majeur. J'ai regardé un programme il y a environ un an qui a montré que les Sénégalais qui traditionnellement, mangent beaucoup de poissons, souffrent actuellement d'un manque chronique de protéines, parce qu'ils ne mangent plus suffisamment de poisson dans leur alimentation. La grande partie de leurs poissons vient désormais en l'Europe pour satisfaire les besoins des Européens.

 

Cet état des choses a évidemment créé des conflits entre les pêcheurs européens et africains. Les plaintes des pêcheurs africains sont restées sans suites. Certains pêcheurs décident de migrer vers l'Europe. C'est la raison pour le flux incessant des bateaux de pêche surchargé qui sont souvent éclaboussés à travers nos écrans de télévision lorsque l'un échoue au large des côtes Italien ou Espagnol. La télévision bien sûr n’explique jamais que la plupart des jeunes hommes qui meurent dans ces bateaux, sont des pêcheurs locaux que les Européens ont mis en chômage dans leur pays. On donné l'impression aux téléspectateurs que c’est les dictateurs corrompus en Afrique qui sont réellement en cause. Pourquoi perdre son temps à expliquer l'origine du problème. Après tout, ce ne sont que des Africains. D'autres, comme les Somaliens combattent, et comme il n'y a pas eu de gouvernement central en Somalie depuis plusieurs années maintenant, également a cause de la politique européen en Afrique, la situation a dégénéré au point où ils attaquent des navires, dans une vaine tentative pour défendre leur territoire et en exigent une rançon en échange des pertes économiques subits.

Tout au long de la côte africaine, les pêcheurs européens ont détruit les moyens de subsistance de millions d'Africains, et la Somalie ne fait pas d’exception. Mais ce n’est pas seulement dans la pêche et l’agriculture que la politique européenne ont détruit des vies africaines, c’est dans tous les domaines de l'activité économique. Par exemple, une autre pomme de discorde entre la Somalie et l'Europe est l'élimination des déchets toxiques. Les Somaliens accusent les Européens de déverser leurs déchets toxiques dans ses eaux. L'Europe produit des déchets toxiques, mais c'est l'Afrique qui en subit les conséquences, car le continent est devenu le dépotoir de déchets chimiques de l'Europe. Par exemple, plusieurs personnes ont trouvé la mort en Côte d'Ivoire l'année dernière, lorsque des substances chimiques illégales en provenance de l'Europe ont été déversés dans une banlieue d'Abidjan. Une fois de plus, un problème qui est vraiment un problème européen, et devrait être résolu en Europe, est transferé en Afrique, avec des conséquences dévastatrices pour les africains.

 

Le peuple d’origine africaine donc doit  voir le problème en Somalie dans son contexte global et non pas seulement comme quelque chose d'isolé, avec quelque de chefs de guerre. En fait, le problème en Somalie n'est pas une question de chefs de guerre ou de piratage. Il est beaucoup plus profond, puisque cet un signe qu’il faudrait changer les relations entre les noirs et les blancs. Par conséquent, c’est urgent que le peuple africain dans le monde enlève leurs verres teintés de couleur et examine avec une loupe leur relation avec l'Occident. Nous ne sommes pas leur ex-esclaves, ni leurs partenaires commerciaux, ni leurs amis. Les peuples Africains se trouvent coinces dans une relation abusive avec les Européens depuis presque 500 ans maintenant, et leurs politiques criminelles vers les peuples africains sont autant de manifestations de cette violence. Que ce soit en contrôlant leur approvisionnement alimentaire avec l’intention de les garder dans un état permanent de malnutrition afin de contrôler leur population, ou en détruisant leurs économies locales pour maintenir leur pauvreté et sous-développement, ou en utilisant les enfants comme des cobayes pour des médicaments dangereux ou pour l'expérimentation médicale, ou le vol de la propriété intellectuelle, le pillage de ressources minérales, ou en gardant l’Afrique endettés en permanence, ou en créent des ghettos et en forçant les Africains à y vivre, ou en abattant les jeunes avec impunité, ou enlevant les meilleurs et les plus brillants africains à travers la fuite des cerveaux, quelque soit le secteur que vous regardez, l'abus des peuples africains par les occidentaux  est ahurissant.

 

D’être victimes de toutes ces violations abusifs, on aurait pensé que le peuple africain aurait mis un terme à cela il y a une éternité. Pourtant, ils ne l'ont pas fait, car une fois de plus, c’est les Européens, et non pas les Africains, qui ont défini notre relation, et ils l'ont défini comme une relation basé sur l'amitié et l'égalité, Ils ont même inventé des slogans inutiles tels que « liberté, fraternité et égalité » pour nous convaincre que c'est vrai. Toutefois, leur comportement est typique des agresseurs qui, après avoir utilise de la violence extrême contre leurs victimes, peuvent devenir tout à fait charmant afin de les donner la fausse impression que l'agresseur a changé et il est fondamentalement ‘un type gentil.’ Comment les peuples africains ne peuvent t-ils pas croire  que Sony Bono, le G8/20, Bill Gates, l'ensemble des organisations humanitaires occidentales en Afrique, et même Madonna sont de véritables amis, car ils jurent tous que leur seul désir est d'aider l'Afrique et son peuple ? Les Européens ont été si convaincante que la plupart des Noirs ont entretenu la malencontreuse idée, même les leaders comme Desmond Tutu et Martin Luther King, que les noirs et les blancs puissent vivre ensemble en paix et en harmonie. Cependant, demander à n’importe quelle femme battue et elle vous dira, que vous pouvez vivre avec l'agresseur, (le peuple africain sont la meilleure preuve de cela), mais vous ne vivrez jamais en paix et en harmonie avec lui, à moins qu'il ne cesse de vous abuser. Leur politique criminelle envers les peuples Africains partout montre que les européens continuent à penser que les africains ne sont pas des êtres humains. Chacun de leurs politiques a été conçu pour contrôler complètement ou pour faire mal aux peuples Africains, qui est d’ailleurs le but principal de tout agresseur. C'est la raison de leur obsession pour contrôler l'approvisionnement alimentaire de l'Afrique, ainsi que sa démographie et pourquoi il maintient les pays africains dans une dette permanent. On n’exploite pas, ni affame, ni tue, ni vole de ses amis et on n’y pensera jamais de les mettre en esclavage, mais c'est ce que les Européens ont fait aux peuples africains. Ainsi, si les blancs qui jurent être les amis des peuples africains veulent vraiment vivre en paix et en harmonie avec eux, alors ils vont falloir  arrêter de les abuser, parce que c'est exactement ce qu'ils font depuis presque 500 ans.

 

Cette incapacité à bien définir nos relations avec les Européens comme abusive a abouti à un manque total des stratégies efficaces qui auraient permis à notre peuple de mettre fin à ces abus il y a longtemps. Cette myopie est également la principale raison pour laquelle il est si difficile de convaincre les personnes d’origine africaine qu’il faut se battre pour se libérer. Nos peuples sont confus, car ils ne comprennent pas pourquoi ils devaient lutter pour sa libération, s’ils sont déjà libres et égaux aux Blancs. C'est une idée absurde pour eux et ils ont raison. Toutefois, si on les avait fait comprendre que les Africains et les Européens étaient dans une relation abusive, ils auraient immédiatement compris la nécessité de lutter pour leur libération, parce que tout le monde sait que c'est dans la meilleur intérêt de la victime dans une relation abusive et violent de sortir le plus tôt possible.

Les peuples africains ont permis aux Européens de définir leur relation parce que comme toutes les victimes d'abus, ils avaient préféré aller à la fantaisie et l'illusion plutôt que d'affronter la dure réalité. C'est la raison principale que notre peuple s'accroche à la religion de manière obsessionnelle. Il est tellement plus facile de fantasmer sur le mythique paradis où tout est parfait, plutôt que d'admettre qu'ils sont victimes d'abus et de mauvais traitements quotidiennement. Comme l'abus et la violence intensifient, la recherche de secours intensifie aussi, et c'est la raison pour la renaissance du christianisme dans notre mère patrie d'aujourd'hui. La Somalie est un appel urgent au peuple  Africain de sortir de leur état de délire et enfin reconnaître ce qu'ils ont refusé depuis trop longtemps. C’est-à-dire la relation entre les Africains et les Européens est basée sur la violence et l'abus pur. Le moment est venu d’arrêter les  Européens de définir notre relation (amis et partenaires égaux) et de la définir nous-mêmes (victime abusé contre l'agresseur), car c'est notre incapacité à le faire, qui leur a permis de continuer à abuser les peuples africains et a conduit à la crise actuelle dans la mère patrie. Ce n'est que lorsque les peuples africains sont assez honnête pour admettre qu'ils sont dans une relation abusive avec les personnes d'origine européenne, vont-ils travailler pour y mettre fin.


La Somalie est aussi un avertissement que le peuple africain ont atteint un étape très dangereux dans leur histoire et il faut agir vigoureusement. Les Africains sont en train d'atteindre  leur limite, et bientôt ce ne sera pas uniquement les pirates somaliens à qui l’occident doit affronter, mais les pirates à travers tout le continent africain. Par conséquent, nous devons faire quelque chose pour arrêter ce cycle de violence. Somalie illustre parfaitement la façon dont le cycle de violence  fonctionne entre les Européens et les Africains.

 

     1) L'agresseur utilise la violence contre la victime. (Europe détruit l'industrie locale de la pêche / le dumping de déchets toxiques)
2) La victime réagit contre le comportement violent de l'agresseur (les Somaliens enlèvement des Occidentaux et demande une rançon).
3) L'agresseur devient encore plus violent et agressive pour montrer à la victime que c’est lui qui contrôle la situation. (L’occident utilise un pouvoir militaire écrasant contre les Somaliens et menace d'invahir  leur pays.
  4) La situation se termine dans la tragédie pour la victime (meurtre/ arrestation des Somaliens)


C'est ainsi que notre relation abusive avec les blancs a fonctionné pendant presque 500 ans. Si la situation économique des occidentaux continuent d’empirer, leurs politiques en Afrique seront encore plus sévères et ce cycle de violence va devenir de plus en plus fréquents, car les Africains seront poussés au bout de plus en plus, et finalement sera contraint à la révolte, comme dans la Somalie. L'objectif de l’Europe au long terme est de réapproprier le continent africain, et la révolte rendra cet objectif plus facile, mais cette fois, avec l’accord des peuples africains. Combien d'opposition avez-vous entendu de la parte des africains quand l'Occident a parlé de reprendre la Somalie? Si les Européens reprennent l'Afrique, ce ne sera pas une répétition du passé parce que les conditions ont changé. Il y a 500 ans, il y avait beaucoup de terre et des emplois disponibles dans le nouveau monde, mais pas assez de main d'oeuvre. En conséquence, les africains ont été très appréciés. En fait, c'est la raison les Européens ont décidé d'attaquer l'Afrique en premier lieu et forcer son peuple contre son gré en l'esclavage. Aujourd'hui, il y a un surplus de travailleurs, mais très peu de terre et très peu d'emplois disponibles. Je ne crois pas nécessaire d’expliquer la manière dont les Européens traitent les personnes ou les choses qu'ils estiment indésirés ou obsolètes. C'est pourquoi il est urgent d'arrêter ce cycle de violence, surtout quand l’Afrique, toujours en raison de sa myopie, n' est pas en mesure de lutter contre l'Europe militairement.


 Aujourd’hui, l'occident bombarde le monde avec l'idée de changement. Donc, il n'y a pas  meilleur moment pour les Africains de commencer à changer cette relation de violence parce que, pour la première fois depuis que les Européens ont attaqué l'Afrique il y a presque 500 ans, un pays occidental, et pas n'importe quel pays occidental, mais le plus puissant pays occidental, a un homme africain comme président. Eric Holder a demandé aux noirs et blancs Américains de « cesser d'être des lâches et de commencer à dialoguer. » Certains blancs américains l’ont attaqué parce que les agresseurs n’aiment pas que leurs crimes soient exposés. C'est la raison les blancs américains ont déjà commencé à parler d'une « Amérique post raciale. » De cette façon, ils peuvent éviter de traiter la question des réparations et de l'esclavage. Leur absence lors de la 2eme Conférence de Durban sur le Racisme est aussi une autre façon d'éviter la question. Les agresseurs préfèrent leurs victimes à se sentir coupables, car ils n'ont rien à craindre, car ils savent que la victime restera silencieuse et n’exposera pas leurs crimes. Dans le passé, il était très difficile pour les enquêteurs d'arrêter des violeurs et des pédophiles parce que leurs victimes ont souvent gardé le silence à cause de la honte et de la culpabilité, ce qui a permet aux criminels de rester impunis. Les Européens ont fait la même chose aux peuples africains. Pour s'assurer que les Africains se sentent coupables du crime commis par les Européens, ils ont appris aux Africains de la diaspora, que les Africains dans la mère patrie étaient responsables de leur asservissement. Ce mensonge a été transmis de génération en génération jusqu'à aujourd'hui. En conséquence, chaque fois que vous soulevez la question de l'esclavage, vous pouvez être certains qu' une personne d'origine africaine vous interrompra avec ces mots. « Les africains se vendaient entre eux en Afrique. » Pour ces africains qui répètent cette phrase tout le temps, je les invite à réfléchir sur les points suivants :

 

     1) l'esclavage moderne n'a pas eu lieu en Afrique, mais dans le nouveau monde (Canada, USA, Amérique Latine, les Caraïbes), de sorte que l'Afrique n'a absolument rien à voir avec notre esclavage dans la diaspora.

2) Le peuple africain n'a pas construire des navires en Europe, voyager en Afrique pour kidnapper des Africains, puis  traverser l'océan Atlantique vers le nouveau monde.  Ce sont les Européens qui l’ont fait. Ainsi, l'Afrique n'est pas coupable.

3) Les Africains nous n’ont pas enchaîné pendant plus de 300 ans, et nous avons traité de la manière la plus inhumaine possible dans le nouveau monde. Ce sont les Européens qui l’ont fait. Alors, encore une fois, les Africains ne sont pas coupables.

4) L'esclavage n'existait pas dans le nouveau monde. Ce sont les Européens qui l’ont introduit. Encore une fois, les Africains sont innocents.

5) On va admettre juste pour les besoins de l'argumentation, que l'esclavage était en effet une tradition en Afrique. On nous a dit que l'Amérique a été fondée par des Européens qui fuyaient des persécutions en Europe, qui voulaient vivre dans une société juste et équitable. Si tel était le cas, après nous avoir acheté comme esclaves en Afrique, qu’est ce qui les ont  empêché de nous libérer sur le sol américain et fonder cette société juste qu'ils ont dit qu'ils voulaient ? Les conditions étaient idéales pour cela puisque l'esclavage n'existait pas dans le nouveau monde. Pourtant, ils ont choisi de nous réduire en esclavage et ils l'ont fait, car ce n’était pas l'Afrique où l'esclavage était une tradition, mais bien l'Europe. Comme ils avaient l’habitude en Europe d’asservir leurs semblables pendant des siècles, ils n'avaient aucun scrupule à continuer la même pratique européenne dans le nouveau monde.

  

Ainsi, sur tous les chefs d’accusation, nos ancêtres africains n'ont absolument rien à se reprocher avec l’histoire de l’esclavage dans le nouveau monde. Il s'agissait d'une affaire 100% européenne dès le jour de notre arrivée enchaîné et en captivité jusqu'au jour où ils ont aboli l'esclavage. Alors, pourquoi les Africains de la diaspora font toujours la déclaration ci-dessus chaque fois que l'esclavage est mentionné? Cela fait partie de la stratégie de l’Europe pour nous fait garder le silence. En blâmant le peuple africain pour le crime qu'ils ont commis contre nous, ils savaient que nous nous sentirons coupables, et par conséquent notre culpabilité serait le meilleur garanti de notre silence, Par conséquent, cela réduira considérablement leur responsabilité et ça a marché à merveille.

 

Toutefois, il est temps pour nous de cesser de se sentir coupable. Nous ne devons plus garder le silence, mais plutôt d'exposer leurs crimes. Il est temps de sortir le linge sale de l'armoire et de le mettre sur la table pour que tous puissent la voir. Il est temps de parler de l'esclavage, de leur racisme, de leur intolérance, leur narcissisme, leur insécurité, leur arrogance, leur complexe d'infériorité,  leur injustice, leur exploitation des autres, leur comportement inhumain envers les autres êtres humains. Nous devons même parler de l'histoire fictive de la bible, mais plus que tout, nous devons parler de leur cruauté et leur violence. Leur comportement criminel ne peut plus être tolérée au 21éme siècle. Il est temps de mettre un terme à celle-ci. N'oublions pas qu'ils ont écrit une fausse histoire de l'Afrique et ils ont aussi imposé le silence sur nous. Ils n'ont commencé à changer leur version que lorsque nos chercheurs ont commencé à écrire la véritable histoire de l’Afrique et de les contester sur le sujet, mais il y a encore quelques irréductibles, comme le président français, qui continuent à se bercer d'illusions que « les africains n’ont pas encore entre dans l’histoire »

 

Les Africains doivent faire comprendre à des personnes comme M. Sarkozy que c'est en fait des personnes d'origine européenne qui n’ont pas encore entré dans l'histoire, et leur comportement violent est la meilleure preuve de cela. C'est pourquoi nous devons leur faire comprendre que leur comportement n'est plus acceptable dans un monde civilisé. On doit leur faire comprendre que leur obsession pour contrôler et intentionnellement blesser d'autres êtres humains est anormale et ils ont besoin d'aide pour surmonter leur pathologie. En fait, si on peut guérir les peuples européens de leur pathologie, nous pouvons guérir les peuples africains de les leur, étant donné que notre comportement aberrant est une conséquence directe de la leur. Donc, en les aidant nous nous aider nous-mêmes. Par exemple, parce que les blancs détestent la couleur de leur peau, ils ont fait haïr les africains la couleur de leur peau aussi, mais si nous pouvons les aider à aimer la couleur de leur peau, les Africains commenceront à aimer la leur, car, les blancs ne diront plus aux noirs que la peau noire est inférieure. Si nous pouvons arrêter leur violence, nous arrêterons la nôtre aussi, parce que notre violence découle de la leur. En fait, si nous arrivons à arrêter leur violence, nous arrêterons toute la violence de cette planète. C'est pourquoi il est si important que nous commencions à définir notre relation avec eux, plutôt que l'inverse, autrement, ils ne croiront pas qu'ils ont un problème. Les Européens n'ont jamais remis en question leur comportement et il est temps pour nous de les faire faire. Ainsi, la suggestion d’Eric Holder  est un pas dans la bonne direction parce que le seul moyen d'arrêter la violence dans une relation abusive, ou d'éviter un fin tragique, est de convaincre les deux partenaires de se soumettre à une thérapie pour faire face à leurs problèmes sous-jacents. Ainsi, les noirs et blancs Américains devraient avoir beaucoup à dire.

  

Maintenant que nous savons que les relations entre les Africains et les Européens sont basés sur la violence et les abus, plutôt que sur l'amitié et l'égalité, chaque personne d'origine africaine, doit être tenue pour responsable de l'abus que l'Occident est en train d'infliger à notre peuple à une grande échelle tout autour de la planète, parce qu'il est de leur devoir d'y mettre fin. Le temps est venu pour l'Union africaine, les gouvernements africains et le peuple africain, de mettre leurs différences de côté, et de travailler ensemble pour empêcher l'Europe de continuer à mettre en œuvre des politiques qui sont devastateurs pour le peuple africain. L'Europe a le droit de prendre des décisions qui sont dans le meilleur intérêt de son peuple, cependant, lorsque ces décisions ont un impact négatif sur notre peuple, alors les Africains n'ont pas le droit de les mettre en œuvre, même si ces politiques sont prises par l'Union européenne, la FMI, la Banque mondiale ou l'OMC, car il n'est rien d’autre que l’autodestruction, un autre symptôme fréquent chez les victimes d'abus. Les africains américains en particulier, doivent mettre une énorme pression sur le président Obama, afin de s'assurer qu'il fait tout pour mettre fin à cette relation  d’abus et de violence qui les peuples africains ont enduré pour près de 500 ans, avant qu'il ne quitte ses fonctions. C'est la seule façon que son administration sera considérée comme ayant été un succès, et c’est également le seul moyen d'éviter les scénarios futurs, comme celui qui se joue aujourd'hui en Somalie.

   
Cet article peut être publié sur les blogs et les sites Web dans le monde entier sans l'autorisation de l'auteur et doivent être traduit dans les différentes langues africaines ou être lu à haute voix dans les endroits où notre peuple ne sait pas lire ni écrire.

   

Articles lies en français sur ce site


La racialisation de l'économie

http://horte.over-blog.fr/article-30888451.html

 

Articles en anglais sur ce site


The two piracies in Somalia
http://horte.over-blog.fr/article-30482827.html
Britain continues to dump its toxic waste in Africa illegally
 
http://horte.over-blog.fr/article-29362019.html

Europe Takes Africa’s Fish and drives Africans into further misery

http://horte.over-blog.fr/article-15748830.html
Polio vaccine paralyzes at least 69 children in Nigeria

http://horte.over-blog.fr/article-12867494.html

You are being lied to about pirates

http://www.independent.co.uk/opinion/commentators/johann-hari/johann-hari-you-are-being-lied-to-about-pirates-1225817.html

Should Africa trust the western media?
http://horte.over-blog.fr/article-30605650.html

African parents beware: psychotropic drugs have tragic consequences
http://horte.over-blog.fr/article-12860042.html
Death by Medicine

http://horte.over-blog.fr/article-13609455.html

Medical apartheid

http://horte.over-blog.fr/article-16514345.html

 

Books to read

The keys to the colours by Dr. Cress Wesling

Medical Apartheid by Harriet Washington


 Videos
http://horte.over-blog.fr/article-22592846.html

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article